Droits de l’homme et religions dans l’action extérieure de la France

Journée d’étude organisée par le Groupe Sociétés Religions Laïcités (GSRL, EPHE-CNRS), le Conseiller pour les affaires religieuses et le Centre d’analyse, de prévision et de stratégie du Ministère des affaires étrangères (MAE).

Présentation 

Le problème de la relation avec les grandes religions ainsi que l’impératif de sauvegarde de la liberté de religion ou de conviction est l’un des grands défis auquel doit répondre la promotion mondiale des droits de l’homme. La France n’y échappe pas et sa tradition politique ancienne en la matière en fait un acteur incontournable.

Il existe cependant des divergences entre les États sur les contours qu’il convient de donner à la liberté religieuse dans la défense des droits de l’homme. Par ailleurs, les demandes, parfois insistantes, de certains mouvements ou États pour une meilleure protection des religions constituent un nouveau défi aux défenseurs institutionnels des droits de l’homme, notamment au sein du Conseil des droits de l’homme.

La journée d’étude, en associant et en confrontant les analyses de chercheurs académiques et de diplomates spécialisés, se propose de préciser l’histoire et la définition de la « doctrine française » en matière de promotion des droits de l’homme et de défense de la liberté de religion ou de conviction.

Le témoignage des acteurs religieux spécialisés dans la défense des droits de l’homme et de la liberté religieuse peut enfin permettre de dresser un état des lieux de l’engagement de la France, à la fois d’un point de vue étatique et associatif sur cet aspect de plus en plus prégnant dans la politique internationale.

Programme détaillé

Informations pratiques

  • Mercredi 21 mai 2014, de 9h à 18h30
  • Au centre de conférence ministériel : 27 rue de la Convention 75015 Paris

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *