Archives de catégorie : Captations vidéo

ISLAM DE FRANCE, ISLAM EN FRANCE – Bernard Godard

Conférence du 2 octobre 2007 de Bernard Godard

L’implantation de la religion musulmane en France est une réalité qui rend le débat sur sa nature exogène ou endogène un peu dépassé. La lancinante question de son incongruité apparente dans le paysage religieux hexagonal est surtout posée par les nostalgiques d’un certain gallicanisme ou encore par les frileux gardiens d’une laïcité ombrageuse. Plus de la moitié des musulmans de France est de nationalité française, dont une partie non négligeable est née en France. Les multiples tentatives qui depuis plus de dix huit ans, ont cherché à institutionnaliser un certain islam de France finissent, péniblement, à connaître une certaine réussite.
Cette réalité de l’Islam en France/islam de France est celle d’un kaléidoscope d’origines nationales, régionales ou d’affiliations à des courants conservateurs, spiritualistes, idéologiques, modernistes ou tout simplement traditionnels. L’islam en France n’est pas si éloigné d’une configuration similaire à celle d’autres religions, en particulier dans le rapport à la foi de ses adeptes. Son originalité réside, par rapport aux religions traditionnellement établies en la quasi impossibilité de lui trouver un magistère bien défini ou encore, en raison de son implantation récente, dans son « frottement » un peu vif parfois avec les exigences d’une laïcité rigoureuse. C’est tout cela que nous allons tenter d’aborder ensemble.

[Auteur(s) : GODARD Bernard / Producteur Canal-U : Université de tous les savoirs ]

Art chrétien/Art sacré. Regards du catholicisme sur l’art, France, XIXe–XXe s

Extrait de la présentation-débat de l’ouvrage Art chrétien/Art sacré. Regards du catholicisme sur l’art, France, XIXe–XXe siècle par Isabelle Saint-Martin.
Enregistré dans le cadre des Mercredis de l’IESR, jeudi 18 décembre 2014 à Paris.

Quels liens existent et perdurent entre art et religion ? Loin d’être dépassée, cette question a suscité d’intenses débats au cours des XIXe et XXe siècles, gravitant autour de la quête d’un art chrétien idéal, de l’existence d’un style spécifique, de la foi de l’artiste, de la question du sujet ou de la place de l’abstraction, etc.
L’ouvrage met en évidence, outre les ruptures manifestes, la permanence de certaines interrogations à travers le rêve d’un retour aux origines. Il restitue par l’étude des discours et des théories de l’art religieux, et au-delà des diverses tentatives de définition de l’art sacré, une histoire du goût. Celle-ci affleure en effet dans la réflexion sur la place de l’art dans les lieux de culte, qu’il s’agisse d’art ancien ou d’art contemporain.

Isabelle Saint-Martin, Art chrétien/Art sacré. Regards du catholicisme sur l’art, France, XIXe–XXe siècle. (PUR, 2014)

« Vers une laïcité d’intelligence ? » – Mercredi de l’IESR

Dans le cadre des « mercredis de l’IESR », Philippe Gaudin et Isabelle Saint-Martin ont présenté, le 26 novembre 2014, son ouvrage « Vers une laïcité d’intelligence ? L’enseignement des faits religieux comme politique publique d’éducation depuis les années 1980 » (Presses universitaires d’Aix-Marseille, 2014).
Discutant : Régis Debray

Visionnez la captation

Philippe Gaudin, agrégé de philosophie et docteur de l’EPHE, est Responsable formation recherche à l’IESR-EPHE depuis 2005 et membre du GSRL (Groupe Sociétés Religions Laïcités, CNRS/EPHE). Il a notamment publié « La religion de Nietzsche » (L’Atelier, 2008).

GAUDIN Philippe, « Vers une laïcité d’intelligence ? L’enseignement des faits religieux comme politique publique d’éducation depuis les années 1980 » (Presses Universitaires d’Aix-Marseille, 2014)

Préface Philippe Portier, Directeur du GSRL, directeur détudes à l’EPHE.
Postface Isabelle Saint-Martin, Directrice de l’IESR, directrice d’études à l’EPHE.