Chrétiens persécuteurs. Destructions, exclusions et violences religieuses au IVe s.

Dans le cadre des « mercredis de l’IESR », Marie-Françoise Baslez présentera Chrétiens persécuteurs. Destructions, exclusions et violences religieuses au IVe siècle (Albin Michel, 2014).
Discutant : Simon C. Mimouni (EPHE)

Présentation de l’éditeur
Siècle charnière dans l’histoire des religions, le IVe siècle voit le christianisme passer de religion minoritaire et persécutée à religion tolérée et tolérante, puis officielle et parfois répressive. À partir de Constantin Ier, en effet, des persécutions ont été exercées à la fois contre des chrétiens hérétiques, les païens et les juifs considérés comme des ennemis de l’intérieur. Ces répressions nous interrogent encore aujourd’hui. Quand une religion est établie en position dominante, avec la possibilité d’utiliser le bras séculier dans une confusion du religieux et du politique, devient-elle nécessairement intolérante et répressive ? Plusieurs religions et, notamment, plusieurs monothéismes peuvent-ils coexister ? Un monothéisme, par définition exclusif, est-il intrinsèquement intransigeant, voire fanatique? Dans le champ très actuel de l’histoire des représentations, on a beaucoup écrit sur la persécution en se fondant principalement sur les sources apologétiques. Cet ouvrage collectif s’attache, au contraire, à analyser dans leur contexte toutes les sources disponibles, archéologiques aussi bien que littéraires et juridiques, chrétiennes aussi bien que juives ou « païennes ». Ainsi ces études de cas invitent-elles à réfléchir sur la notion même de persécution, en confrontant la loi à son application, l’idéologie aux actes, en faisant la part d’un discours convenu tant sur les victimes que sur les destructions.

Mercredi 14 janvier 2015, à 18h30
190 avenue de France, Paris 13e.
Bâtiment France,  escalier B, 2eétage, salle 117
Métro : Quai de la Gare
Entrée libre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *